Neuf mois ♡

Tu as eu neuf mois ma chipette, avec toi les journées ne sont pas de tout repos. Tu ne demandes que les bras et c'est parfois très dur, tu ne me laisses pas une minute de répit, et ne jures que par maman. Difficile pour moi de souffler.


Il y a quelques mois j'ai remarqué que lorsqu'Abby était à bras elle se cambrait en arrière, et lorsque qu'elle était allongée, elle adoptait une drôle de position, une position arquée, une position en C. Lorsque je la posais j'avais toujours le sentiment qu'elle n'était jamais dans une position confortable et que quelque chose la gênait. Elle se réveillait de la sieste ou la nuit en hurlant d'un coup d'un seul. Elle avait également la tête en hyper-extension. Et puis j'ai entendu parler de ce syndrome, le "syndrome de KISS" (coucou et merci Romy, je sais que tu liras cet article) et j'ai reconnu ses symptômes, car oui, il y en avait plein d'autres. Jusqu'à maintenant je n'en ai pas parlé mais j'avais envie de faire connaitre ce syndrome qui en France est quasi inconnu, mais surtout très peu prit au sérieux. 
Attention un syndrome n'est pas une maladie mais une accumulation de plusieurs symptômes. Aujourd'hui Abby est "guérit" car nous avons consulté un spécialiste en Belgique. 
Pour vous en dire plus, le syndrome de KISS est un trouble de la symétrie, induit des vertèbres cervicales, et qui est souvent confondu avec le torticolis congénital ou encore la plagiocéphalie. Je vous invite à consulter le site du spécialiste que nous avons vu en Belgique, il se nomme Eddy Lippens, vous pouvez cliquer sur son nom pour consulter son site, mais je vous conseille également ce site : KISS pour découvrir ce syndrome plus en détail. Biensur, Abby n'avait pas tout les symptômes, mais assez pour me mettre le doute, et vous verrez aussi les causes de ce syndrome, ici, c'était dû à une mauvaise position dans l'utérus, j'ai d'ailleurs eu une césarienne pour cette raison.

Nous avions déjà consulté une ostéopathe en France et elle nous avait fait remarqué également la position arquée de Abby, et avait senti une tension dans les cervicales. Elle pouvait apaiser les tensions mais pas totalement les faire disparaitre. Malheureusement, comme je vous l'ai dis précédemment, le syndrome de KISS est quasi inconnu en France. Il n'y a que quelques spécialistes qui le connaissent et le soignent réellement. 
Il y a plusieurs façon de le soigner, pour notre cas, nous avons eu deux rendez vous, et nous aurons un troisième rendez vous quand Abby marchera. 
Je vous explique le déroulement : 
Premier rendez vous, le spécialiste fait son diagnostic, il observe Abby, lui fait faire des gestes, la tourne un peu dans tout les sens, bref Abby est bien KISS. Il nous explique la manipulation qui va suivre  rapide, non douloureuse mais assez impressionnante. C'est une manipulation par impulsion sur le muscle au niveau des cervicales, qui permet ensuite de les remettre en place. Ça a duré 1/4 de seconde. Le lendemain, Abby faisait dos/ventre et ventre/dos. 
Deuxième rendez vous, le spécialiste vérifie la bonne remise en place des cervicales, bingo, elles ne sont plus bloquées. Mais moi même je m'en étais rendu compte, grâce à la disparition de quelques symptômes. Puis il procède à la deuxième étape : débloquer le bassin. Encore une fois ça ne dure que quelques secondes! Et le soir même de ce deuxième rendez vous, Abby a tenu assise sans basculer de chaque coté. 
Nous prendrons rendez vous pour le troisième rendez vous quand Abby marchera pour une vérification. 

Apres ces deux rendez vous, j'ai vu une réelle amélioration sur la motricité d'Abby, en deux semaines de temps elle a vraiment évolué. Elle se réveille toujours beaucoup la nuit (mais sans hurler comme elle le faisait avant les manipulations), et dort très peu la journée, ça aurait pu être lié au KISS, car il y a des bébés qui, après les manipulations, font enfin de bonnes nuits, et de bonnes siestes, mais pas pour le cas d'Abby, c'est juste le pot de colle de maman. 

D'ailleurs, je me suis posée beaucoup de questions mais j'ai compris qu'il fallait la mettre en confiance pour qu'elle puisse s'épanouir et devenir plus autonome. Après être tombée sur une pédiatre pas très adaptée à notre cas, (je ne sais pas si vous vous souvenez mon post sur instagram) j'ai eu rendez vous jeudi avec une nouvelle pédiatre, qui travaille aussi en hôpital avec des pédopsychiatres, je l'ai trouvé super, elle a vraiment prit le temps et surtout m'a conforté dans mon idée, qu'il fallait répondre aux besoins de son bébé plutôt que de le laisser râler et pleurer, c'est en lui donnant toute la confiance dont elle a besoin qu'elle deviendra autonome et qu'elle laissera un peu plus de temps à maman. Il est même prouvé que ce sont les enfants qui ont reçu les réponses les plus diligentes et tendres à leurs appels dans les premiers mois qui se montrent les plus capables d'autonomie plus tard. Alors oui c'est fatiguant, oui parfois (souvent) je rêve de me poser rien qu'une heure (ou deux) dans le canapé, au calme, sans bruit, sans penser qu'il y a toute une tonne de chose à faire à la maison, oui je rêve de faire une nuit complète sans un seul réveil. Mais elle est si petite, et tout ça n'est qu'éphémère, un jour elle m'enverra bouler alors prenons le temps. En même temps c'est si flatteur de voir à quel point elle a besoin de moi, même si parfois c'est pesant. 
Bref désolée pour ce pavé explicatif mais je ressentais le besoin d'en parler.

Sinon, pour tes neuf mois (oui à la base l'article est fait pour ça !) : 


Tu as enfin mangé des purées de légumes (potiron et carotte), jusqu'à maintenant tu ne voulais que des compotes de fruits, tu ne dors toujours que très peu la journée, 20 minutes deux/trois fois par jour, tu es toujours un vrai pot de colle avec maman, et tu pleures dans les bras des autres. Tu mesures 68cm et tu pèses 7,820kg. Tu ouvres seulement la bouche depuis 3 jours pour manger, alors que ça fait 3 mois qu'on a commencé la diversification, tu fais non non non avec la tête, tu me griffes tout le temps quand tu veux m'attraper. Tu te réveilles toutes les deux heures la nuit et tu veux téter pour te rendormir. Tu es très sensible et très susceptible. Tu adores prendre le bain et tu râles quand je te sors. Tu te caches dans ta serviette pour faire "coucou beuh", tu n'as toujours pas de dents, tu rigoles dès que tu vois ta soeur le matin, Neuf mois de tes petites joues rouges, neuf mois d'allaitement, de cododo, de peau à peau. Neuf mois de tes pleurs, de tes rires, tes sourires. Neuf mois de toi ♡ Je t'aime 








Commentaires

  1. Bravo Faustine
    Je suis admirative de ta perspicacité pour le bien de ta fille et je ferai de même pour mon enfant si il le fallait
    Bon courage
    Bisous

    RépondreSupprimer

Publier un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

La nouvelle chambre d'Abby

La recette du Naked Cake

Les tenues de baptême